histoire

Miraak, le premier enfant de Dragon

Pendant la période où les Dragons régnaient sur les mortels, Miraak a servi de prêtre-dragon sur l'île de Solstheim. Il fit l'acquisition d'un Livre Noir qui l'a à son tour conduit à la servitude sous Hermaeus Mora, le Prince Daedra de la Connaissance et du Destin, qui lui a enseigné un cri de Dragon capable de plier les Dragons à sa volonté.

Avec cette connaissance interdite en sa possession ainsi que son pouvoir de Dovahkiin, Miraak s'est retourné contre ses maîtres Dragons et dévora leurs âmes afin de devenir toujours plus puissant. En raison de sa trahison, les Dragons rasèrent son temple sur Solstheim.

Sa rébellion échoua et il fut vaincu par un autre prêtre-dragon nommé Vahlok qui devint alors son geôlier, le retenant à Solstheim. D'autres récits mentionnent qu'au moment où Vahlok était sur le point de tuer Miraak, Hermaeus Mora le sauva en le transportant au royaume d'Apocrypha.

Miraak est resté dans le royaume d'Apocrypha jusqu'à ce qu'il puisse amasser suffisamment de pouvoir et d'influence pour retourner à Solstheim, ce qu'il a pu faire en 4E 201.

Le tentaculaire Hermaeus Mora

Vue plongeante sur la Capitale de Cyrodiil

Alessia, la première impératrice de Cyrodiil

Vers l'an 1E 242, l'armée rebelle d'Alessia a finalement pris les armes contre ses maîtres Ayleid. Pelinal Whitestrake en particulier est devenu légendaire pour sa décimation brutale des armées et des rois Ayleids. Alessia elle-même dut souvent intercéder auprès des divinités en sa faveur après que "la folie" l'ait pris et qu'il ait commis des actes particulièrement atroces, comme massacrer quiconque se trouvait sur son chemin, Ayleid ou non. Le roi Nordique au Nord ne perdit pas de temps à se joindre à la révolte d'Alessia, et les armées humaines commencèrent rapidement à chasser les Ayleids des régions peuplées de Cyrodiil. La stratégie humaine consistait à repousser les Ayleids vers l'intérieur, vers la Tour d'Or Blanc.

C'est pendant cette période, à la fin de la guerre, que le roi des Ayleids, Umaril, a pris le contrôle des armées Ayleids. Umaril, comme Pelinal, était d'une lignée divine. En tant que tel, il était l'un des rares à pouvoir égaler Pelinal au combat. Pelinal finit par vaincre Umaril, mais de justesse. Les autres rois Ayleids se sont rués sur le corps blessé de Pelinal, l'ont déchiré en huit morceaux et ont laissé sa tête à Alessia.

Cependant, même la mort de Pélinal n'a pas pu arrêter la révolte humaine. Après des années de combat, l'armée d'Alessia prit finalement le contrôle de la Tour d'Or Blanc elle-même, mettant ainsi fin pour toujours au règne des Ayleids à Tamriel. Alessia fut nommée la première impératrice de l'Empire de Cyrodiil.

Vers la fin de son règne, alors qu'Alessia était mourante, elle reçut la visite d'Akatosh, qui lia son âme à l'Amulette des Rois, avant que Pelinal ne la guide vers Aetherius. Après avoir lié l'âme d'Alessia à l'amulette, Akatosh la nomma Sainte Alessia, la première sainte des humains.


Tiber Septim, l'homme devenu figure divine

L'histoire la plus communément admise au sein de l'Empire est que Tiber Septim est né à Atmora sous le nom de Talos. Il a grandi à Skyrim et y a appris les rouages de la guerre. Tiber est devenu général des États coloviens sous le Roi (et plus tard l'Empereur) Cuhlecain. Le général Tiber a rencontré l'armée combinée de Skyrim et de High Rock, hostile à Cuhlecain, sur les falaises de Sancre Tor. L'armée de Skyrim l'a rejoint lorsqu'ils l'ont vu utiliser le Thu'um (le cri de Dragon) et ont su qu'il était Dovahkiin. Cependant, il existe également des documents qui indiquent que les Nordiques ont rejoint Tiber Septim après qu'il les ait pris au dépourvu.

Cuhlecain et Tiber ont conquis l'ouest de Cyrodiil en un an. En 2E 854, ils conquirent la ville impériale et obtinrent ainsi le contrôle total de Cyrodiil. Cette année-là, une Lame de la Nuit de High Rock réussit à assassiner Cuhlecain, à égorger Tiber et à brûler le palais. Tiber survécu, mais il ne pouvait plus crier, il dirigea alors les armées en chuchotant.

Après avoir conquis tout Tamriel, Tiber déclara que l'année suivante, une nouvelle Ère devait commencer, et c'est ainsi que commença la Troisième Ère. Tiber est mort en 3E 38. Après sa mort, la plupart des gens pensent que Septim est devenu une divinité. Il est redevenu Talos, le Dieu de la guerre et de la gouvernance, car après une vie de guerre, il avait uni Tamriel pour la première fois dans l'histoire. Lors de son ascension, les Huit Divins sont devenus les Neuf.

Carte du continent Tamriel

Vue en contre-plongée sur Mehrunes Dagon

Martin Septim et la crise d'Oblivion

Dans sa jeunesse, Martin a grandi en croyant que son père était un fermier et que sa mère était morte en lui donnant naissance. Très tôt, il a découvert la magie Daedrique, la pratiquant et l'utilisant au quotidien. Martin a rejoint le culte de Sanguine. Plus tard, un prêtre réussit à convertir Martin au culte des Neuf Divins. Il est devenu prêtre à la chapelle d'Akatosh à Kvatch.

Suite à la mort de son père et de ses demi-frères par les assassins de l'Aube Mythique en 3E 433, Martin est le seul Septim restant. Ignorant qu'il est le seul héritier restant du trône des Septim, Martin est recherché par le Héro de Kvatch. Une fois trouvé et informé de son véritable héritage, il contribue à mettre fin à l'invasion du monde des mortels par les Daedras.

Arrivé au Palais Impérial avec le Héro, Martin est sur le point d'être officiellement reconnu comme Empereur par Ocato lorsqu'une invasion Daedra massive éclate dans la Cité Impériale: Mehrunes Dagon lui-même est entré dans Tamriel. Martin brise alors l'Amulette des Rois, liant son sang à celui des rois et des dieux contenus dans la gemme centrale de l'amulette, afin de devenir l'avatar d'Akatosh. Il prend la forme d'un Dragon géant couronné de flammes.

Le Dragon détruit ensuite le corps physique de Mehrunes Dagon, le bannissant à nouveau dans les plaines d'Oblivion, mais non sans avoir lui-même subi une blessure mortelle. Une fois le combat terminé, le Dragon se cambre, rugit vers le ciel et se pétrifie, devenant une statue. Avec la mort de Martin et la fin de la lignée des Septim, la Troisième Ère se termine et une nouvelle Ère commence. Comme les Septim étaient la lignée des Empereurs Enfants de Dragon, la fin de cette lignée accomplit la prophétie du mur d'Alduin qui prédit le retour d'Alduin, et la venue du dernier Enfant de Dragon


Le dernier Dovahkiin

L'apparition du dernier Enfant de Dragon a été prophétisée sur le mur d'Alduin, un grand bas-relief situé dans le temple d'Havreciel. Il représente plusieurs événements qui précèderaient le retour du Dieu nordique de la destruction, Alduin. En 4E 201, la prophétie du Dernier Enfant de Dragon se réalise. Alduin, qui avait été banni de Tamriel depuis l'Ère Méréthique par un Parchemin des Anciens, revint sur la terre ferme, aidant indirectement le dernier Enfant de Dragon à échapper à une exécution impériale à Helgen en détruisant la ville. Le dernier Enfant de Dragon apprend sa nature tout en aidant la ville de Blancherive en tuant un Dragon qui attaquait la ville.

Après avoir appris le cri Fendragon, l'enfant de Dragon a pu affronter Alduin au sommet de la Gorge du Monde, remportant une victoire mineure contre le dévoreur de Monde, bien qu'Alduin se soit échappé à Sovngarde. L'enfant de Dragon l'a poursuivi jusqu'à Sovngarde où il affronta et finalement vainquit Alduin. On ignore si Alduin fut vraiment tué, car contrairement aux Dragons ordinaires, son âme ne fut pas absorbée.

En apprenant l'existence du dernier Enfant de Dragon, Miraak avait envoyé des sectaires avec l'ordre de l'exécuter. L'Enfant de Dragon se rendit à Solstheim, d'où provenaient les sectaires, afin de trouver leur origine. Avec l'aide d'Hermaeus Mora, le dernier Enfant de Dragon acquit les pouvoirs nécessaires pour vaincre Miraak. Le dernier enfant de Dragon se rendit une dernière fois à Apocrypha pour affronter Miraak au combat. Après une longue bataille, Hermaeus Mora mit fin au conflit en tuant Miraak pour sa trahison et en désignant le dernier Enfant de Dragon comme son champion.

Bout du mur en bas-relief d'Alduin

Les amis et ennemis du Dovahkiin

Image de Pelinal Whitestrake

Pelinal Whitestrake

Avant qu'Alessia ne commence sa rébellion en 1E 242, Pelinal avait déjà commencé à combattre les armées Ayleids à Cyrodiil. Lorsqu'il entendit parler de sa rebellion contre les Elfes, il se rendit auprès d'elle dans un camp de rebelles en tenant sa masse et son épée, toutes deux incrustées d'intestins d'Elfe et se joignit à sa cause pour la liberté.

Image de Sheogorath tel que représenté dans TES5

Le Héro de Kvatch

Ainsi appelé parcequ'il sauva Kvatch d'une invasion Daedrique en fermant un portail vers l'Oblivion, le Héro de Kvatch fut une figure majeur de la Crise d'Oblivion de 3E 433. Il aida Martin Septim à repousser les forces Daedriques et à vaincre Mehrunes Dagon. Après avoir vaincu Jyggalag le prince Daedra de l'Ordre, le Héro de Kvatch devint le nouveau Sheogorath, prince Daedra de la Folie.

Image d'un Grise-Barbe criant

Grises-Barbes

Les Grises-Barbes sont des maîtres de la Voix. Ils apprennent pendant des années à maîtriser le moindre mot de Pouvoir. Ils aidèrent le dernier Enfant de Dragon dans sa quête en lui apprenant des mots de Pouvoir, avec lesquels ce dernier a une affinité innée.

Image du Dragon Paarthurnax

Paarthurnax

Paarthurnax est un Dragon et est à la tête des Grises-Barbes. Agissant comme mentor, il aida le dernier Enfant de Dragon en lui expliquant l'histoire des Dragons et d'Alduin, ainsi qu'en donnant plus d'information à l'Enfant de Dragon quant à sa nature.


Umaril

Umaril est décrit comme "mi-Elfe", avec un dieu comme père. Il a été le premier des ennemis de Pelinal à le défier directement. Il fut un formidable frein à la conquête de Cyrodiil par Alessia. Pelinal fini par le vaincre au combat mais fut lui-même tué peu après, épuisé, par l'armée d'Umaril.

Image de Umaril, némésis de Pelinal

Mehrunes Dagon

Prince Daedra de la Destruction, Mehrunes Dagon a plusieurs fois tenté de conquérir Nirn. Il est à l'origine de la Crise d'Oblivion, où il ordonna aux assassins de l'Aube Mythique de tuer l'Empereur et ses descendants. Martin Septim, fils illégitime de l'Empereur, échappa à ce sort.

Image de Mehrunes Dagon

Alduin

Durant l'Ère Méréthique, Alduin régnait sur Skyrim tel un cruel dictateur. Paarthurnax se retourna contre Alduin et enseigna aux humains comment utiliser le Thu'um, donnant aux plus courageux d'entre eux la chance de se rebeller. Ils créèrent un Cri unique par lequel ils réussirent à soumettre Alduin, puis utilisèrent un Parchemin des Anciens pour l'envoyer en avant dans le temps.

Image du Dragon Alduin crachant du feu

Miraak

"Une grande partie de ce qui est connu a été perdu à travers les âges. Il était Enfant de Dragon, et pourtant il a servi les Dragons. Un prêtre dans leur ordre, très estimé et très puissant. Puis il s'est retourné contre eux, devenant quelque chose qu'ils craignaient."
-Storn Marche-Roc.

Miraak utilisant de la magie

haut de page

www.000webhost.com